Installation des modules

Gestion des ventes

L’installation de ce module n’appelle aucun commentaire particulier (pour le moment !).  Vous verrez simplement apparaître un menu supplémentaire « Ventes » dans la barre horizontale des menus (entre « Messagerie » et « Comptabilité »).

Point de vente

Retournez ensuite dans le menu « Configuration » et installez « Point de vente ».  Idem, rien de particulier, un menu « Point de vente » s’ajoute dans la barre horizontale.  Ici cependant, nous avons quelques petits paramètres à introduire.

L’écran d’accueil de ce menu est visible ci-dessous :

pdv_1

Nous allons devoir configurer le point de vente.  Nous nous limiterons aux éléments essentiels pour pouvoir commencer à vendre.   Rendez-vous dans la section correspondante pour aller (beaucoup) plus loin !

Dans le menu de gauche « Configuration », vous voyez deux sous-menus : Point de vente et Méthode de paiement.  Le premier permet de créer plusieurs points de vente (nous n’aborderons pas ce point ici, dans la mesure où notre boutique n’utilisera qu’un seul point de vente).  Par contre, nous allons devoir déterminer les méthodes de paiement.  Cliquez donc sur « Méthode de paiement ».  Vous voyez apparaître l’écran ci-dessous :

pdv_2

Vous n’avez pas vraiment le choix : vous allez devoir cliquer sur « Créer » !  Ici, ça se complique un peu.  Pour ne pas vous perdre, nous allons nous limiter à l’essentiel.  Lorsque ceci sera assimilé, nous pourrons aller un peu plus loin dans le paramétrage.

pdv_3

Votre boutique va accepter les moyens de paiement suivants :

  • Cash (de l’argent liquide)
  • Bancontact (carte de paiement classique, qui crédite votre compte en banque le lendemain)
  • Credit (cartes de crédit : visa, mastercard, etc pour lesquelles le délai de paiement peut varier)

Vous verrez plus tard, lorsque nous nous intéresserons à la comptabilité, que vous avez tout intérêt à faire la distinction entre les différents moyens de paiement.  En fait, vous devez créer autant de moyen de paiement que vous aurez de contrepartie visible sur vos extraits bancaires.  L’argent liquide ne passe évidemment pas par votre banque, vous l’enregistrez directement dans un compte « caisse » de votre société; par contre, vous risquez d’avoir des contrats différents pour les cartes de paiement classiques et les cartes de crédit : très concrètement, dans le cas (réel) de notre boutique de jeux, les flux bancontact se matérialisent par une communication « banksys » sur le compte en banque de la société alors que les paiements à l’aide des autres cartes s’intitulent « Atos ».  Vous aurez donc des écritures comptables différentes pour les deux sources.

Mais créons d’abord le mode « Cash » en indiquant :

  • Nom du journal : Cash
  • Le code : idem
  • Type : laissez « Liquidités »
  • Compte de débit par défaut : 570000 Caisse principale (vous devez le sélectionnez dans une liste déroulante).  C’est un champ obligatoire, nous y reviendrons plus tard
  • Compte de crédit par défaut : idem
  • Laissez tous les autres champs tels quels et cliquez sur « Enregistrer »

pdv_4

Nous créons ensuite le mode « Bancontact » en indiquant:

  • Nom du journal : Bancontact
  • Le code : BC
  • Type : Banque et chèques
  • Compte de débit par défaut : 499000 Compte d’attente
  • Compte de crédit par défaut : idem.  Pourquoi ne pas mettre le compte comptable correspondant au compte bancaire de la société (comme pour le cas de la caisse ci-dessus) ?  Tout simplement parce que les mouvements bancaires en comptabilité proviennent de l’analyse de vos extraits de compte : vendre un article payé par carte n’entraîne pas automatiquement un crédit sur votre compte en banque (ce qui est le cas de votre caisse : vous avez l’argent directement !).  Nous avons donc fait le choix d’aller imputer ce mouvement sur un compte d’attente que nous solderons plus tard par l’analyse de nos extraits bancaires.  Notez cependant que lorsque vous serez également familiarisé avec le module comptable, vous pourrez très bien choisir un autre compte plutôt qu’un compte d’attente (par exemple un compte de transfert d’argent).
  • Enregistrons

pdv_5

Enfin, créons le mode carte de crédit :

  • Nom du journal : Credit (j’évite toujours les accents dans ce genre de paramétrage !)
  • Le code : CRD
  • Type : Banque et chèques
  • Compte de débit par défaut : 499000 Compte d’attente
  • Compte de crédit par défaut : idem
  • Enregistrons

pdv_6

Voilà, nous avons créé nos 3 modes de paiement.  Nous devons maintenant aller indiquer à Odoo qu’ils peuvent être utilisés par notre point de vente.

Cliquez sur le sous-menu « Point de vente ».  Cliquez ensuite sur « Main ».

pdv_7

Vous voyez apparaître l’écran ci-dessous :

pdv_8

Cliquez sur « Modifier » (en haut à gauche) et ensuite sur « Ajouter un élément » en dessous du titre « Moyens de paiement disponibles ».  L’écran suivant apparaît :

pdv_9

Sélectionnez ensuite les trois moyens de paiement créés précédemment et cliquez sur « Sélectionnez ».  Ils apparaîtront comme ci-dessous :

pdv_10

Enfin, cliquez sur « Enregistrer ».  Votre « caisse enregistreuse » est prête :)

Il est temps d’accueillir notre premier client.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>